Comment faire face aux pleurs de votre bébé ?

Devenir mère, c’est une source de satisfaction et de bonheur pour toutes les femmes. Mais, face aux pleurs des bébés, plusieurs d’entre elles sont troublées et ne savent plus à quel saint se vouer. Or, pleurer est généralement l’unique manière dont un bébé communique. Vous n’avez donc pas à vous alarmer, car il s’agit bien évidemment d’un phénomène naturel. Au lieu de vous attrister, vous devez au contraire chercher à le réconforter. Il existe pour ce faire des gestes simples à adopter. C’est ce que nous partageons avec vous dans la suite de cet article.

Comprenez pourquoi votre bébé pleure

Les trois premiers mois après l’accouchement sont souvent une période éprouvante pour les nouvelles mères, surtout à cause des pleurs incessants du bébé. D’après une étude, un nouveau-né pleure environ 1 heure chaque jour dans les 5 premières semaines. Vers la sixième semaine, la durée des pleurs peut augmenter et atteindre 2, voire 3 heures, par jour. Dans tous les cas, il est important de comprendre qu’il s’agit d’un moyen pour le bébé de vous dire que quelque chose ne va pas.

Selon le cas, un bébé peut se mettre à pleurer pour l’une des raisons suivantes :

  • Il souffre de coliques ;
  • Il a besoin de câlins ;
  • Il est fatigué ;
  • Il a des gaz ou des reflux acides ;
  • Il a faim ;
  • Il a les pieds froids ;
  • Il a besoin de changer sa couche ;
  • Etc.

Il vous revient de chercher à savoir ce qui ne va pas et de tout trouver la solution idéale pour calmer votre bébé.

Utilisez un bruit blanc pour apaiser votre bébé qui pleure

Faire écouter une petite musique douce à un bébé ou lui chanter une berceuse, c’est l’une des meilleures techniques pour le calmer quand il pleure. En effet, les sons répétitifs rappellent au bébé les battements réguliers du cœur de sa mère lorsqu’il était encore dans le ventre. De ce fait, il est rassuré et se calme rapidement.

Au besoin, vous pouvez faire un tour sur https://www.babyboho.com/peluche-bruit-blanc/baleine/ pour trouver un équipement pouvant vous aider à mieux faire face aux pleurs de votre petit ange. Vous n’avez qu’à lui proposer une bonne playlist de bruit blanc pour le réconforter. Dans le commerce, il existe même des outils spéciaux dotés d’une option veilleuses et des berceuses pour relaxer un bébé qui pleure la nuit. Assurez-vous toutefois de couper le bruit blanc une fois que votre bébé est calme. Vous l’aidez ainsi à s’habituer aux sons normaux de tous les jours.

Ajustez ses repas et encouragez le sommeil nocturne

Au lieu d’attendre que votre bébé se mette à pleurer pour exprimer la faim qu’il ressent, apprenez à identifier les signes de ce problème et agissez en conséquence. De façon générale, les nutritionnistes recommandent d’ajuster les repas des enfants en fonction des besoins. Il ne s’agit pas d’allaiter automatiquement votre bébé lorsqu’il commence à pleurer. Vous risquez de trop le nourrir, ce qui pourrait occasionner des problèmes de santé plus tard.

Si vous allaitez votre bébé au lait en poudre, vous pouvez par exemple lui donner le biberon toutes les 2 heures. Si vous faites plutôt un allaitement au lait maternel, vous pouvez lui donner le sein toutes les 90 minutes. Dans ce cas, vous devez limiter votre consommation de caféine pour ne pas perturber le sommeil de votre bébé.

Certes, un bébé dort presque toute la journée. Mais, il est fortement recommandé d’encourager le sommeil nocturne. Il s’agit en effet d’une manière efficace pour lui faire profiter de tous les bienfaits du sommeil. Alors, si votre bébé dort plus de 3 heures pendant la journée, apprenez à le réveiller gentiment. Ainsi, vous lui facilitez l’endormissement le soir.

Emmaillotez ou portez votre bébé pour le calmer

Emmailloter un bébé, c’est un bon geste pour l’apaiser lorsqu’il pleure. Cependant, il faut s’assurer de ne pas couvrir sa tête et éviter de le surchauffer. À noter que cette technique doit être délaissée lorsque le bébé a déjà 4 mois. À cet âge, il commence à rouler sur lui-même et peut donc se mettre dans une position dangereuse.

Dans la mesure du possible, prenez votre bébé dans vos bras et faites-lui des câlins. C’est généralement ce dont il a besoin. Les vibrations et les mouvements doux sont très apaisants pour les nouveau-nés. Vous pouvez même trouver des peluches dotées d’une sucette pour aider votre bébé à se sentir en sécurité et à se calmer.

Si votre bébé continue de pleurer malgré tout, contactez votre pédiatre. Il est le seul qui pourra vous aider à détecter l’origine des pleurs et à vous indiquer la conduite à tenir.

Laissez un commentaire

      Laisser un commentaire

      Maman.guide