La médaille, le cadeau incontournable pour le baptême de bébé

Le baptême est un évènement qui marque l’arrivée de bébé au sein de la famille. Qu’il s’agisse d’un baptême civil ou d’un baptême religieux, ce moment doit être l’occasion de présenter le tout-petit à toute la famille et notamment à son parrain et sa marraine. Si vous êtes amené à parrainer un enfant, sachez qu’il est d’usage de lui apporter un petit cadeau. La médaille de baptême reste un incontournable en matière de présent pour un baptême. Pour avoir un bijou de qualité, vous devez impérativement vous fournir auprès d’un médailleur professionnel.

Comment choisir la médaille de baptême ?

La médaille de baptême peut se décliner sous différentes matières : en or, en argent, en vermeil, et même en plaqué or. Vous pourrez donc choisir votre bijou en fonction du budget que vous avez prévu. L’or et l’agent restent des valeurs sûres qui durent dans le temps, mais offrir un bijou plaqué ou en vermeil n’enlève rien à la valeur sentimentale de votre présent. La médaille devra être assortie d’une chaîne pour la porter autour du cou, et pendre près du cœur.

Il est également d’usage de faire graver le dos de la médaille pour que le petit puisse se souvenir de cet évènement plus tard. La tradition veut que le prénom du baptisé et la date du baptême apparaissent au dos du bijou. La gravure, elle, peut être confiée au fabricant médailleur. Enfin, les médailles gravées de dessins d’anges et de Vierge-Marie conviennent aux petites filles, tandis que celles représentant le Petit Jésus sont plus indiquées pour les garçons. La médaille en or le Petit Pasteur par exemple, est le bijou idéal pour votre filleul à baptiser.

Achetez une médaille Le Petit Pasteur chez Anne.K

La médaille ronde le Petit Pasteur est une création originale Anne.K, un spécialiste en création de bijoux religieux. Entièrement en or jaune 18 carats, ce bijou est particulièrement sobre. La médaille représente le l’enfant Jésus avec un agneau, son modelé symbolise la pureté et la spiritualité.

Le procédé de fabrication combine technique et savoir-faire ancestral, pour obtenir un effet satiné tout en mettant en valeur les reliefs du modelé. Pour créer son modèle, l’artiste sculpte d’abord les modèles dans de la pâte à modeler puis en fait un moulage en plâtre. Celui-ci passe ensuite entre les mains d’un artisan médailleur. Ce modèle devra être transformé en matrice d’acier. Pour créer cette matrice, il faut utiliser un tour à réduire avec un système de pantographe. À l’aide de ce mécanisme, un palpeur procède à la reproduction d’une forme en creux sur un bout d’acier. Après cette étape, l’artisan élimine à la main les traces d’usinage résiduelles. Une fois la matrice finalisé, elle servira à frapper le métal précieux avec une presse d’au moins 100 tonnes de pression afin que le modèle soit bien net. Vu qu’elle est en or, la médaille sera refrappée plusieurs fois, et recuite entre chaque frappe. La finition consiste à détourer le tout puis à lui donner un effet poli ou satiné.

%d blogueurs aiment cette page :