Grossesse cryptique, ce qu’il faut savoir

Les causes et les symptômes d’une grossesse cryptique

Savez-vous qu’il y a des cas où une femme ne saura pas qu’elle est enceinte avant le début du travail ? Bien que cela puisse sembler incroyable, cette condition n’est pas aussi rare que vous le pensez. Ces femmes présenteront des symptômes très légers de la grossesse, comme les nausées matinales, la prise de poids ou même des règles manquées.

Qu’est-ce qu’une grossesse cryptique ?

Une grossesse cryptique ou une grossesse furtive, c’est quand la femme enceinte ne se rend pas compte de sa grossesse en raison de symptômes très subtils de celle-ci. On aurait dit à la plupart de ces femmes qu’elles ne pouvaient pas avoir d’enfants, ou qu’elles auraient subi une stérilisation. Dans ces cas, les taux de hCG sont très faibles, entrainant ainsi une grossesse non détectée.

Les causes de la grossesse cryptique

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles une grossesse cryptique a lieu. Bien que la plupart d’entre elles soient dues à un déséquilibre hormonal, certaines sont d’ordre psychologique

1. Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Les petits kystes sur les ovaires peuvent provoquer un déséquilibre hormonal chez les femmes. L’état du syndrome des ovaires polykystique  augmente à mesure que  les changements de mode de vie se produisent rapidement.

2. La grossesse récente

Certaines femmes peuvent devenir enceintes peu de temps après l’accouchement. Dans de tels cas, les niveaux d’hormones ne reviennent pas à la normale.

3. La péri-ménopause

La péri-ménopause est une condition dans laquelle le corps de la femme semble montrer des symptômes de la ménopause, ce qui rend difficile la détection d’une grossesse.

4. Une faible teneur en gras corporel

Dans le cas d’athlètes ou de personnes ayant un faible taux de graisse corporelle, les niveaux hormonaux fluctuent énormément.

5. Les pilules contraceptives

La plupart des pilules contraceptives contiennent des hormones qui affectent les hormones naturelles.

6. Le stress

Alors que nos modes de vie deviennent de plus en plus fragiles, nous subissons de plus en plus de stress pour rester en phase avec le monde. Le stress est effectivement l’un des principaux facteurs de fluctuation des taux d’hormones, surtout chez les femmes.

Les signes et symptômes courants de la grossesse cryptique

Vous trouverez ci-dessous certains des symptômes similaires à ceux d’une grossesse normale, ainsi que les raisons pour lesquelles ils ne sont pas détectés.

  • Présence de saignements pendant la grossesse. Cependant, ces cas seront de courte durée, mais suffisamment pour ressembler à un cycle menstruel régulier.
  • Les symptômes typiques comme les nausées et les vomissements sont très légers et sont facilement confondus avec d’autres conditions.
  • Le fœtus sera présent tout comme une grossesse normale, sauf qu’il sera niché à l’arrière de l’utérus, en remontant la moelle épinière.
  • Bien que l’on remarque un mouvement dans l’utérus, il ressemble beaucoup à une sensation de gaz qui passe dans le corps.

Pourquoi une grossesse est-elle cryptique ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre grossesse est cryptique.

  • Les analyses d’urine et de sang pendant la grossesse se révéleront négatives en raison de la fluctuation des taux d’hormones.
  • Certaines femmes ressentiront des contractions précoces du travail qui ressembleront aux crampes habituelles pendant le cycle menstruel.
  • Aucun signe de grossesse à l’échographie, dans la plupart des cas, en raison des difficultés à détecter le fœtus.

Qu’arrive-t-il au fœtus ?

Comme la plupart des grossesses cryptiques durent plus longtemps que les grossesses régulières, il est courant de penser que le développement du fœtus est affecté. Cependant, il s’agit là d’une erreur commune. Le développement du fœtus se déroule dans la même mesure, mais à un rythme plus lent.

Cependant, comme la femme n’est pas consciente de sa grossesse, elle ne se concentrera pas sur les soins prénatals. Éviter de fumer et de boire de l’alcool ne figurera pas sur sa liste de priorités, ce qui pourrait, par inadvertance, nuire à la santé du fœtus.

Les saignements ou menstruations continues pendant la grossesse cryptique

Dans une grossesse cryptique, la femme continuera à saigner comme elle le ferait au cours d’un cycle menstruel régulier. Cependant, la durée du saignement sera courte. Allant de simples tâches à un écoulement à flot, en abondance, les saignements qui peuvent survenir à intervalles réguliers ou être aléatoires peuvent être rose, rouge, noir, brun ou même violet. Cela se produit parce que l’utérus enlève la muqueuse interne et n’est en aucun cas le signe d’une fausse couche.

La perte ou le gain de poids

La perte ou le gain de poids dans une grossesse cryptique sera progressive. Dans le cas d’un gain de poids, il ne suivra pas un schéma similaire à celui d’une grossesse normale et sera très lent. La perte de poids peut se produire en raison de l’aversion pour la nourriture qui se produit dans les premiers jours de la plupart des grossesses. Comme la mère ne saura pas qu’elle est enceinte, elle ne s’assurera pas de recevoir une alimentation adéquate pour elle-même et pour son bébé.

La grossesse cryptographique peut-elle passer inaperçue à l’échographie ?

Beaucoup de grossesses cryptiques ne sont pas détectées, même lors d’une échographie. Il faut se rappeler qu’une femme qui ne pense pas être enceinte ne subira pas d’échographie aussi souvent qu’une femme enceinte. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une échographie ne détectera pas une grossesse cryptique.

1. Rétroversion de l’utérus

La rétroversion de l’utérus est une condition où l’utérus est incliné latéralement ou vers l’arrière. Si l’utérus est dans cette position, il est difficile pour une échographie de détecter un fœtus.

2. Utérus bicorne

L’utérus bicorne est une affection congénitale dans laquelle, l’utérus se développe en forme de cœur avec deux cornes qui sont divisées partiellement ou entièrement par une paroi de tissu. Cela rend la conception plus difficile pour la femme et augmente les risques de grossesse cryptique.

3. Tissu cicatriciel

Le tissu cicatriciel ne permet pas à l’échographie d’obtenir une image complète car il bloque les ondes du test. Une cicatrisation anormale peut survenir à la suite d’une intervention chirurgicale qui peut avoir été pratiquée sur l’estomac dans le passé.

Comment des résultats négatifs sont-ils possibles ?

Dans une grossesse normale, le test est basé sur la quantité de hCG dans votre corps. L’hCG est une hormone produite par le placenta et s’accumule dans l’urine et le sang. Cependant, dans le cas d’une grossesse cryptique, la muqueuse utérine est régulièrement enlevée de l’organisme, ce qui empêche l’accumulation des taux de hCG. Par conséquent, les analyses d’urine et de sang pour détecter la grossesse sont négatives dans le cas d’une grossesse cryptique.

Combien de temps peut durer une grossesse cryptique ?

La période de gestation d’une grossesse cryptique est beaucoup plus longue que celle d’une grossesse normale. C’est parce que l’hormone hCG n’est pas absorbée par l’organisme et ne reçoit donc pas les signaux pour se concentrer sur le développement du fœtus. Des périodes régulières prolongent également la période de gestation. En fait, cette dernière est corrélée au flux de la période. Plus le flux est important, plus la période de gestation est longue. Les grossesses cryptiques peuvent durer plus de 40 semaines et certaines peuvent même durer jusqu’à deux ans.

Comment une femme ne peut-elle pas détecter une grossesse alors qu’elle a manqué ses règles ?

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les femmes manquent régulièrement leurs règles, et ce n’est pas toujours à cause de la grossesse. Celles-ci vont du stress à la ménopause ou au syndrome des ovaires polykystique. En outre, les taches ou le flux de sang dans une grossesse cryptique peuvent être confondus avec une certaine forme de la période menstruelle.

Les complications

Une grossesse cryptique peut subir de nombreuses complications.

Comme la mère n’est pas au courant de la grossesse, elle n’a pas accès à des soins prénatals. Les complications comme l’hypertension et le diabète peuvent restées non traitées et nuire à la santé de la mère et de l’enfant. En outre, elle n’évitera pas certaines substances nocives comme la cigarette ou l’alcool puisqu’elle ignore qu’elle est enceinte, ce qui peut mettre en danger le développement normal du fœtus.

Comment prévenir la grossesse cryptique ?

Si vous êtes en âge de procréer, sachez que vous pourriez avoir une grossesse cryptique. Si vous ressentez des douleurs ou des changements dans votre abdomen ou votre région pelvienne, vous devez consulter un médecin à ce sujet. Si vous n’avez pas vos règles régulièrement, vous devez en informer votre gynécologue pour un examen approfondi.

Difficiles à détecter, les grossesses cryptiques vont bouleverser votre vie car vous n’aurez pas le temps de vous préparer. Soyez conscient des risques d’une telle grossesse et tenez votre gynécologue au courant de votre santé génésique.

 

      %d blogueurs aiment cette page :