18 aliments pouvant causer des fausses couches au début de la grossesse

Quels sont les aliments à éviter pour prévenir une fausse couche ?

Votre voyage de maternité commence avec la grossesse. Il est essentiel pour une femme enceinte de suivre un régime alimentaire équilibré et nutritif et de veiller à la santé de son bébé et de son bien-être. Cependant, certains aliments comme la papaye, l’ananas, le crabe, les œufs et le poisson riche en mercure doivent être évités chez les femmes enceintes. En effet, ces aliments peuvent déclencher une fausse couche probable, surtout au cours du premier trimestre de la grossesse, période de risque où la femme est vulnérable.

Il est donc essentiel que les femmes enceintes restent prudentes lorsqu’elles incorporent des aliments à leur régime alimentaire et qu’elles évitent certains aliments pendant la grossesse pour éviter une éventuelle fausse couche. Bien que l’importance d’autres facteurs comme l’âge et la santé de la femme enceinte, son mode de vie et ses habitudes alimentaires ne puisse être ignorée, il est plus prudent d’éviter ces aliments, en particulier pendant les premiers stades de la grossesse. Ces aliments peuvent causer l’élargissement ou l’ouverture du col de l’utérus et des contractions internes chez la femme enceinte, ce qui la met à risque d’une fausse couche.

Trouvez dans les prochains paragraphes, une liste des aliments qui peuvent causer une fausse couche.

1. L’ananas

L’ananas contient de la broméline, une substance qui peut ramollir le col de l’utérus et déclencher des contractions chez la femme enceinte. Cela peut entraîner une fausse couche. Il est alors plus prudent d’éviter de consommer de l’ananas ou du jus d’ananas pendant les premiers stades de la grossesse.

2. Les crabes

Bien que les crabes soient une riche source de calcium, ils contiennent aussi des taux élevés de cholestérol. Cela peut entraîner un rétrécissement de l’utérus, provoquant des saignements internes et éventuellement une fausse couche. Par conséquent, en dépit de son goût délicieux, il peut être judicieux de s’abstenir de le manger pendant la grossesse.

3. Les graines de sésame

Les femmes enceintes doivent éviter les graines de sésame pendant les premiers stades de la grossesse. Lorsqu’elles sont consommées avec du miel, ces graines peuvent causer des problèmes pendant la grossesse durant les 3 premiers mois de grossesse. Cependant, les femmes enceintes peuvent consommer des graines de sésame noir avec parcimonie pendant les derniers stades de la grossesse, car on pense qu’elles sont bénéfiques pour l’accouchement.

4. Le foie d’animal

Le foie est généralement considéré comme sain, car il est riche en vitamine A. Le fait d’en consommer deux ou trois fois au cours d’un mois peut être avantageux pour la santé. Cependant, lorsqu’il est consommé en grande quantité par les femmes enceintes, il peut causer mettre en péril la grossesse, notamment en favorisant une accumulation graduelle de rétinol qui peut nuire au bébé.

5. L’Aloe Vera

L’étonnant Aloe Vera est bien connu pour ses nombreux bienfaits pour la santé. Cependant, plusieurs études indiquent que les femmes enceintes doivent réfléchir  avant de manger de l’Aloe Vera pendant la grossesse. En effet, l’Aloe Vera comprend des anthraquinones, une sorte de laxatif qui peut induire des contractions de l’utérus et des saignements pelviens, ce qui peut provoquer une fausse couche. Néanmoins, l’application superficielle du gel d’Aloe vera n’est pas considérée comme dangereuse pendant la grossesse.

6. La papaye

Les papayes vertes ou les papayes non mûres ont des composants qui agissent comme un laxatif, pouvant provoquer un travail prématuré et une fausse couche. Les graines de papaye également sont déconseillées aux femmes enceintes. En effet elles sont riches en enzymes qui peuvent provoquer la contraction de l’utérus, entraînant une fausse couche. C’est pourquoi il peut être dangereux de consommer de la papaye sous n’importe quelle forme alimentaire pendant la grossesse.

7. Le moringa

Les femmes enceintes doivent faire preuve d’une certaine prudence lorsqu’elles consomment du moringa pendant la grossesse. En effet, il contient de l’alpha-sitostérol, une substance qui peut être préjudiciable pour la grossesse. Mais puisque ces baguettes sont riches en fer, en potassium et en vitamines, elles peuvent néanmoins être consommées en quantité limitée. De plus, il est essentiel de bien les laver avant de les consommer, de se débarrasser des bactéries et des pesticides qui pourraient s’y trouver pour éviter toute difficulté inutile pendant la grossesse.

8. Les produits laitiers bruts

Les produits laitiers non pasteurisés ou crus comme le lait, le gorgonzola, la mozzarella, le fromage feta et le brie peuvent contenir des bactéries porteuses de maladies comme la Listeria monocytogenes qui peuvent être néfastes pour la grossesse. D’ailleurs, les femmes enceintes doivent autant que possible éviter de manger ou de boire tout ce qui est fait à partir de lait cru, car cela peut entraîner des complications inutiles pendant la grossesse.

9. La caféine

Selon de nombreux chercheurs, la caféine avec modération n’est pas considérée comme dangereuse pendant la grossesse. Néanmoins, il est conseillé aux femmes enceintes d’observer une certaine retenue, car l’augmentation des niveaux de caféine pendant la grossesse peut entraîner des problèmes de grossesse comme une fausse couche ou un faible poids à la naissance. De plus, certains experts pensent que la caféine est diurétique et déshydratante, ce qui peut entraîner une perte de liquide dans le corps. Il est essentiel de garder à l’esprit que la caféine est présente dans de nombreux aliments comme le thé, le café, le chocolat et certaines boissons énergétiques et gazeuses.

10. Les poissons riches en mercure

Les femmes enceintes doivent absolument faire attention en consommant du poisson. Bien que le poisson regorge d’éléments nutritifs essentiels, les femmes enceintes peuvent s’abstenir de consommer certaines variétés de poisson riches en mercure telles que le maquereau royal, l’orange rugueuse, le marlin, le requin, le poisson tuile, l’espadon, le thon obèse. En effet, l’ingestion de mercure peut nuire au développement du cerveau et du système nerveux du bébé.

11. Certaines herbes

La plupart des experts recommandent aux femmes enceintes d’éviter de prendre des herbes pendant la grossesse. En effet, certaines herbes ont des stéroïdes qui peuvent nuire à la croissance du bébé pendant la grossesse. Des herbes comme la Centella qui peuvent causer des dommages au foie, entraînant une jaunisse grave et des dommages probables au cerveau du bébé. Des herbes comme le dong quai, le Gotu kola qui peuvent contenir des agents pouvant déclencher une fausse couche ou un accouchement prématuré. Pendant la grossesse, il est toujours judicieux de consulter un médecin avant de consommer des herbes.

12. La pêche

On pense que la pêche est “chaude” par nature. Consommée en grande quantité pendant la grossesse, elle peut produire une chaleur excessive dans le corps d’une femme enceinte. Cela peut entraîner une hémorragie interne et provoquer une fausse couche. De plus, les femmes enceintes doivent penser à peler la peau avant de la manger, car les poils du fruit peuvent causer des brûlures et des démangeaisons dans la gorge.

13. Les pommes sauvages

Les femmes enceintes devraient éviter de consommer des pommes sauvages pendant la grossesse. En raison de leurs propriétés aigres et acides, ils peuvent provoquer la contraction de l’utérus. Cela peut entraîner un accouchement prématuré ou une fausse couche.

14. La viande transformée

La consommation de viande transformée comme les saucisses, la viande farcie, le pâté, la viande hachée, le salami, la charcuterie, la viande de charcuterie, le pepperoni pendant la grossesse est généralement considérée comme dangereuse. En effet, la viande peut contenir des bactéries comme le Toxoplasma gondii, la listériose ou la salmonelle, qui peuvent causer de graves intoxications alimentaires. Les femmes enceintes devraient particulièrement éviter de manger de la viande insuffisamment cuite ou crue parce que les bactéries présentes dans la viande peuvent se transmettre au bébé, causant de graves problèmes comme une fausse couche, un accouchement prématuré ou la mortinaissance. Il est donc essentiel de bien cuire la viande ou de bien la réchauffer avant de la consommer. 15.

15. Les œufs ou volailles

Il faut faire attention à la consommation d’œufs ou de volaille pendant la grossesse. En effet, les œufs peuvent être porteurs de bactéries appelées salmonelles, ce qui peut entraîner des problèmes comme une intoxication alimentaire, la diarrhée, la fièvre, des douleurs intestinales ou même une fausse couche. Il est essentiel de bien cuire les œufs, jusqu’à ce que le blanc et le jaune de l’œuf deviennent solides. Cela aide à tuer les bactéries et à les rendre sécuritaires à consommer. Les femmes enceintes peuvent aussi s’abstenir de manger des aliments qui contiennent des œufs crus comme le lait de poule, la mayonnaise maison, les mousses, les soufflés, les smoothies contenant des œufs crus.

16. Les légumes non lavés

Les légumes à feuilles vertes sont très bénéfiques pour la santé. Mais les légumes crus ou non lavés peuvent renfermer le toxoplasma gondii, un parasite commun, qui peut causer une infection grave chez les femmes enceintes appelée toxoplasmose. Une femme enceinte, si elle est infectée, peut la transmettre à son enfant à naître, ce qui peut entraîner des complications qui peuvent nuire à sa grossesse. Il est donc impératif de laver soigneusement les légumes avec de l’eau propre à laquelle on peut ajouter du sel ou sous l’eau courante avant de les consommer. Les femmes enceintes doivent aussi veiller à bien laver tous leurs ustensiles de cuisine et de bien cuire les légumes avant de les manger.

17. Les fruits de mer

La plupart des variétés de fruits de mer comme les crustacés, les huîtres, les sashimis, les sashimis, les sushis et les crevettes peuvent être pollués par des bactéries comme la listériose qui, lorsqu’elles sont consommées par les femmes enceintes, peuvent entraîner des problèmes de grossesse comme un travail prématuré ou une fausse couche. Les fruits de mer crus ou frais présentent généralement un risque élevé de contamination par des parasites tels que les ténias et les virus, exposant ainsi les femmes enceintes à des infections comme la listériose et l’intoxication alimentaire. Il est conseillé aux femmes enceintes de ne consommer que des fruits de mer bien cuits, surtout si elles dînent dans un restaurant japonais, où elles ne cuisinent généralement que des fruits de mer à l’extérieur et les servent rarement.

18. Certains épices

Les épices sont utilisées pendant la cuisson pour ajouter des saveurs au plat. Ils servent également d’agents de conservation. Malgré leur haute valeur nutritive, certaines épices comme le fenugrec, l’asafoetida, l’ail, l’angélique, la menthe poivrée, doivent être évitées par les femmes enceintes pendant la grossesse. Ces épices peuvent en effet stimuler l’utérus, ce qui entraîne des contractions et éventuellement un travail prématuré ou une fausse couche. On peut prendre soin de ne pas manger d’épices comme l’ail et l’angélique en excès, car ils contiennent des substances puissantes qui peuvent causer un amincissement du sang et des saignements subséquents pendant la grossesse.

Cela implique d’inclure des aliments de tous les groupes alimentaires afin que les femmes enceintes puissent obtenir les vitamines et les nutriments nécessaires. La modération est la clé. Tout ce que l’on mange en excès peut nuire à la grossesse. Il est toujours conseillé de consulter longuement votre médecin à ce sujet.

      %d blogueurs aiment cette page :